BABILLARD QUÉBEC
Pas facile à faire, bon, 5'5", 106 lbs. yeux bleus, cheveux roux. J'aime sortir, danser, aller souper.
 

En bas âge, on m'avait dit qu'il existait quelqu'un de spécial pour chacun de nous! Vers la fin de mes 20 ans, je croyais avoir trouvé cette personne spéciale, un homme unique...
Je m'étais trompée. J'ai d'abord douté de moi même et au fait, je doute toujours.
Suis-je trop exigeante?
Mes attentes sont-elles utopiques?
Le rêve a continué dans les 30 ans.
Encore une fois, j'avais cru avoir trouvé le bon pour finelement me rendre compte d'une autre erreur.
Maintenant dans la quarantaine, je n'y comprend plus rien, parce que je sais ce que je recherche, comme nous le savons tous! Alors je me demande:
"Est-ce qu'un jour, ce sera mon tour?"
Est-il déjà trop tard?
Cet homme spécial existe-t-il?
Etait-ce un mensonge?
Vais-je finir ma vie dans la solitude?
Je ne connaîtrai donc jamais le bonheur de partager ma vie avec un conjoint. Vais-je toujours manger et dormir seule, sans quelqu'un pour partager ma sagesse, mes pensées, être deux dans un, et vieillir élégamment?
La vie est parfois cruelle,
mais je garde de bons souvenirs.
Cette personne spéciale existe-t-elle
ou a-t-elle passée sans se faire remarquer?...M'a-t-il dit "Allo"
ou n'a-t-il jamais été là....
Je vais l'attendre. Mais à ce tournant de ma vie, j'en viens a me demander:
"Quand est-ce que mon tour viendra
où je rencontrerai celui avec qui je partagerai ma vie?"